Stop ! Mettons un terme aux agissements des picpockets d'Internet.

arnaque-abo-tv.fr



Nous proposons cette pétition afin d'interdire les pratiques abusives de souscription d'abonnements de services sur Mobile & PC sans demande de confirmation explicite via les services de micropaiements "Internet+".


La pratique

Il est de plus en plus courant de voir apparaître sur les téléphones mobiles et les ordinateurs de bureau des pop-up publicitaires volontairement invasives proposant des accès à un service de Streaming/TV en ligne. Même si vous ne manifestez aucun intérêt pour l'offre proposée, un certain nombre de travers inhérents à ces publicités peuvent faire de vous (et malgré vous) leur client.

> 1er vice de forme : Généralement ces pop-up ont des fonctionnalités de "fermeture" peu accessibles et à l'inverse, des zones de validation très larges, ce qui a pour conséquence de favoriser le souscription involontaire du service présenté. Par ailleurs l'usage de ces formats publicitaires favorisés sur les téléphones mobiles fait qu'il est très fréquent que le contact se fasse lors de la manipulation du téléphone (bascule d'une application à un autre, rangement du téléphone non verrouillé dans une poche par exemple)

> 2nd vice de forme : Une fois un premier contact appliqué sur ces bannières, l'utilisateur reçoit un SMS de confirmation lui indiquant qu'un abonnement souvent hebdomadaire, de X euros débute. L'usager a la possibilité de s'y opposer en répondant "STOP". Mais la souscription est ACTIVE par défaut. C'est complètement abusif car aucune confirmation volontaire n'a donc été demandée. Si vous ne surveillez par vos SMS (ou ceux reçus par vos enfants...) l'abonnement débute.

> 3ème vice de forme : Même après avoir demandé l'annulation de l'abonnement en répondant "STOP" au SMS reçu, vous êtes néanmoins directement facturé par votre opérateur Internet (BouyguesTelecom, SFR, Orange, Free). Il faut donc appeler l'opérateur et argumenter pour obtenir l'annulation de cette facture

> 4ème vice de forme : C'est à ce moment que la relation client de votre opérateur mobile vous répond "Oui bien sûr, c'est votre faute, vous n'avez pas bloqué la possibilité de facturation directe de service sur votre abonnement mobile" (?!) Fonctionnalité particulièrement bien cachée et opaque dans votre interface client. Mais surtout fonctionnalité ACTIVE par défaut.

Cette option est globalement associée à un service nommé "Internet+" :

La pétition

Signer la pétition sur mesopinions.com

Pétition : Pratique abusive de souscription d'abonnement de Services sur mobile sans confirmation

Il est plus que probable que ce type de publicités et d'annonceurs fassent l'objet de complaisance de la part des opérateurs mobiles & internet car ils bénéficient forcément d'une part du C.A. réalisé via leur service de facturation sur l'abonnement du client.

Mais vous conviendrez qu'en aucun cas la liberté et la volonté du consommateur ne sont respectées dans ce procédé.

Le problème est d'autant plus évident lorsque cette pratique survient sur des abonnements gérés par des personnes âgées ou mineures.

Une législation de ce type de pratique doit être appliquée dans les meilleurs délais.


Nos demandes

Nous demandons une réglementation plus à même de protéger les consommateurs. Voici nos propositions en 7 points.

Pour les fournisseurs d'accès internet et mobile :

  • Pour tout nouveau contrat d'abonnement Internet ou Mobile souscrit, la désactivation par défaut de l'option "Internet +". Désactivation systématique de l'option lors de chaque modification d'offre ou de tarification de l'abonné internet.
  • Pour les abonnements actifs, la mise en oeuvre d'un communication mensuelle de rappel de l'état "actif" de l'option "Internet +" et de ce qu'elle implique par mail (pour les abonnements Internet) et SMS (pour les abonnements Mobile).
  • Pour les abonnements actifs, la mise en place sur les relevés d'abonnements mensuels d'une mise en exergue homogêne, distinctive et compréhensible de ce qu'elle implique.
  • Pour tout achat "Internet +", une confirmation nécessaire à travers un lien mail ou un SMS. Autrement dit inverser la validation par défaut de chaque achat.
Pour les annonceurs :

  • Interdire et sanctionner toute pratique de souscription payante de type "one clic". Dans tous les cas une fenêtre de confirmation devra apparaître.
  • Lors de l'apparition de ce message, rappeler explicitement le mode facturation appliqué.
  • Lors de l'accord du client, rappeler explicitement par SMS et mail les liens de désabonnements du service, délais, et moyens de rétraction.

Vos témoignages

Important : Si vous êtes victimes de ce genre de malversation, signez la pétition et laissez un commentaire en indiquant :

  • le nom de votre fournisseur d'accès internet ou mobile
  • le nom de la société ou du service facturé
  • le montant du litige
Ceci afin d'exposer la portée réelle de cette pratique.

Consulter les témoignages


Les sociétés

Voici la liste des services et sociétés identifiés comme ayant abusivement facturé les internautes qui ont signé la pétition et témoigné :


Comment se protéger ?

La seule solution efficace actuellement reste de désactiver les options dites "internet+ ou "de micropaiements" de vos abonnements internet & mobile. N'oubliez pas de traiter vos 2 forfaits, surtout s'ils sont chez des opérateurs différents !
Voici quelques procédures à suivre en fonction de vos opérateurs.

Forfaits Internet :

Forfaits Mobile :


Arrêter les prélèvements

Lorsque le mal est fait, il faut réagir vite car le temps joue contre vous. L'arnaque se base évidement sur le pari que vous ne repérerez pas les prélèvements avant le délai de rétractation. Certains témoignages rapportent des années de prélèvements. La stratégie de ces sociétés est basée sur la mésinformation afin de passer sous les radars.

Vous pouvez donc tenter votre chance sur le site suivant.

https://surmafacture.fr/

Il est parfois (rarement) mentionné dans les réponses sur les forum des fournisseurs d'accès. Il nous semble représenter le "service minimum légal" de support aux victimes de l'offre "internet +". Il est édité par l’Associations Française pour le développement des services et usages Multimédias Multi-opérateurs (af2m), association loi 1901. Peu connu, peu trouvé.

N'hésitez pas à témoigner également si vous avez utilisé ce service afin que nous puissions évaluer son efficacité réelle.

Vous pouvez également vous rendre directement dans la section "arrêt des prélèvements" des sites des services identifiés + haut.